Tous les articles par Alain Bouldoires

Parution Ouvrage

Joyce Sebag, Jean-Pierre Durand

La Sociologie filmique: théories et pratiques.

https://www.cnrseditions.fr/catalogue/sciences-politiques-et-sociologie/la-sociologie-filmique/

La Sociologie filmique propose une exploration des ressources intellectuelles offertes par l’hybridation de la sociologie et du cinéma : pratiquer la sociologie, ou d’autres sciences humaines, par l’image et le son. À l’ère de l’image, cet essai invite aux recherches sociologiques, non seulement par la maîtrise de la démarche de la discipline, mais aussi par l’apprentissage conjoint des techniques (prises de vues et de sons, dérushage, montage, etc.) et de l’écriture cinématographiques. La sociologie filmique participe ainsi à la reconnaissance du sensible et du point de vue situé, dans une discipline qui les a souvent tenus à l’écart.
À partir d’exemples concrets et d’une riche iconographie, les auteurs analysent ce que signifie « penser par l’image », exposent les différentes phases de réalisation d’un documentaire sociologique, et questionnent au moyen du film sociologique les représentations du réel, et plus particulièrement ce qui demeure invisible dans le monde social. D’où un retour réflexif sur les théories et les pratiques exposées, pour mieux armer le sociologue-réalisateur de documentaires.

 

The Visual Studies journal

The Visual Studies journal launches a call for visual essays focused on the global pandemic and its ongoing social, economic and emotional impact. 2020 has been a year of rapid adjustment internationally, as households around the world were instructed to ‘lockdown’ and to socially distance to reduce the transmission of the COVID-19 virus. This call aims to bring together contemporary visual scholarship on the pandemic in a special section of Visual Studies to be published in 2021.

Visual essays should be primarily visual and should combine image and text in a coherent form. All visual essays are peer reviewed. Visual essays should:

• contain no more than 10 images, which should be the primary focus and therefore should drive the narrative rather than being merely illustrative.

• contextualize the images/project within the text, addressing the who, when, where, what and why of the project, and should also establish the scholarly/intellectual significance of the project.

• be clearly and engagingly written.

• need not include footnotes or references, unless they are required by the narrative intent of the project.

 

Deadline for submissions December 15 2020

For further information, please see Visual Studies’ aims and scope and instructions to authors

https://www.tandfonline.com/rvst20

or contact Susan Hansen s.hansen@mdx.ac.uk

 

Colloque: Portraits choisis, portraits subis

Colloque « Portraits choisis, portraits subis. Les expressions de la domination aux prismes de la photographie (1840-2000 »), organisé en mai 2021 à l’Université de Namur (Belgique), ce colloque sera
consacré à l’étude des rapports de domination aux prismes de la
photographie.

Vous trouverez l’appel à communication (en français et en anglais) en pièces jointes.

Appel à communications_Portraits_Choisis_Subis_2021_FINAL

Call_for_Papers_FINAL

 

Naissance du Groupe de Travail en Recherche et Création

Naissance du Groupe de Travail en Recherche et Création (GTE11) fondé dans le cadre de l’Association Internationale des sociologues de langue française (AISLF).

En pièce jointe vous trouverez l’appel à communication pour le prochain colloque organisé à Tunis en juillet 2021, ainsi que le document constitutif du groupe.

GTE11 appel

 

Parution

Le Comité du film ethnographique a le plaisir de vous annoncer la sortie récente du livre de Paul Henley : L’aventure du réel Jean Rouch et la pratique du cinéma ethnographique, publié aux éditions des Presse Universitaires de Rennes. C’est, à ce jour, l’ouvrage de référence le plus complet pour comprendre l’importance de Jean Rouch (1917‐2004) dans l’histoire du cinéma ethnographique. Éditée en anglais en 2009, cette monographie largement revue et augmentée de Paul Henley a été traduite par Joëlle Hauzeur (lectrice-correctrice au National Geographic et pour des éditeurs en anthropologie, histoire de l’art et cinéma) et la préface est d’Antoine de Baecque (historien du cinéma, professeur à l’École normale supérieure, critique et ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma). Dans cette étude d’ensemble richement documentée, l’auteur traite des années de formation et de maturité du cinéaste et ethnographe, en les situant aussi bien dans l’histoire de l’anthropologie française que dans les débuts du cinéma documentaire du XXe siècle. Ce faisant, il en rappelle les influences majeures, celles dont Jean Rouch lui-même se revendiquait – de la tradition anthropologique de Marcel Mauss, Marcel Griaule et Germaine Dieterlen d’un côté et du surréalisme de l’autre –, tout en mettant particulièrement bien en lumière ce par quoi il s’en est distingué et ce par quoi sa pratique anthropologique et filmique va acquérir sa pleine singularité, jusqu’à devenir, par ses réalisations, une figure de proue du cinéma français des années 1950 et 1960, toujours inspirante de nos jours.

Sommaire

Préface d’Antoine de Baecque

Introduction

  1. L’initiation – II. La rencontre Première partie : Un homme à la caméra en Afrique

Deuxième partie : Entre Paris et le pays de Nulle Part

Troisième partie : La pratique du cinéma ethnographique

Épilogue

Les films de Jean Rouch par année et par catégorie, 1946‐2002

Les films sur Jean Rouch et/ou ses compagnons

Toutes les informations sur :

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4992

La publication de ce livre a été rendue possible grâce au soutien du département du Pilotage de la recherche et de la Politique scientifique, de la Direction générale des Patrimoines du Ministère de la Culture et du Comité du film ethnographique.

le Comité vous donne rendez-vous au Festival Jean Rouch du 13 novembre au 6 décembre 2020