Évry, et l’art des passages au cinéma

Evry, et l’art des passages au cinéma : Pratiques d’artistes dans la ville nouvelle

Dans les plis et les interstices de la ville nouvelle d’Evry se déploie un certain art d’habiter, spécifique à cette modernité insolite. Les cinéastes d’hier, les vidéastes d’aujourd’hui, savent en capter les traces sensibles. De quelle mémoire de la Ville se font-ils les passeurs ?

Le 8 et 9 Avril, dans le cadre des Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur, le service culturel de l’université d’Evry-Val-d’Essonne et ses partenaires proposent un échange autour d’oeuvres, de films, qui sont autant d’empreintes, d’expériences d’une ville nouvelle à (re)découvrir.

8 Avril : 13h30 >18h30 Salle des thèses, bâtiment de la BU,                       Projection du film Yamakasi , les samouraïs des temps modernes, en présence de Dinh-Chau Belle, acteur et fondateur de l’académie de l’art du déplacement.Table ronde sur les pratiques d’artistes dans la ville nouvelle. Débat animé par Yvette Chappey.9 Avril : 14h>21h30. Médiathèque de l’Agora et

Médiathèque Camus à Evry
Projections de films réalisés par les habitants d’Evry (association RELIEF)
Projection de La forme d’une ville (Eric Rohmer et JP Pigeat)
Echanges entre Olivier Marboeuf et l’artiste multimedia Thomas Léon

19h30> 21h30 Projection de la Ville Bidon (Jacques Baratier​) ​avec Bernadette Lafont , en présence de Diane Baratier​. ​

​ A la médiathèque Camus​

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.