Filmer le champ social : « Mettre en circulation des objets inquiétants ».

Mercredi 6 Février 2019 

“Filmer l’ami (1)

Cette séance accueille un film de Diego Governatori, réalisateur. En sa présence et celle de l’ami Aurélien Deschamps.

Avec des extraits du film

Quelle Folie, 2018, 87 minutes

Aurélien est un ami très proche, atteint du syndrome autistique d’Asperger. Parmi les symptômes, une utilisation atypique du langage qui complique son intégration dans la société. Sa parole témoigne en effet d’une certaine difficulté à incorporer les codes qui régissent les liens et les interactions sociales, ce qui l’exclut de ce fait de toute altérité durable. Au-delà de ce que l’autisme peut expliquer, au-delà aussi des hypothèses que je pourrais formuler, il est un témoignage à son propos qui m’intéresse vivement : le sien. Comment se voit-il, se pense-t-il, s’impressionne-t-il, se vit-il ? « Je le découvre différent à chaque discussion, au point qu’il me semble le connaître tout à la fois très bien et pas du tout. Dans notre relation, il est la bouche et moi l’oreille ; nous avons trouvé notre équilibre dans ce déséquilibre-làAurélien m’a rempli de sa vie, de ses désordres, de ses angoisses, et nourri de ses fulgurances. A un moment, cependant, je n’ai plus pu rester passif, et le confident s’est mué en réalisateur. » (Télérama 31/01/2019)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.