Archives de catégorie : Annonces d’événements

Atelier média Douglas Harper

L’Atelier Media & Méthodes Visuelles du Centre Émile Durkheim a le plaisir de vous convier à une conférence de Douglas Harper

Professeur émérite, Duquesne University Sociologue et photographe Co-fondateur de l’International Visual Sociology Association

MMV Doug harper conf-2

Visual Ethnography: Looking up, Outwardly, and Within (a case study of Piazza Maggiore, Bologna)

Douglas Harper compte parmi les fondateurs et théoriciens majeurs aux Etats-Unis de la sociologie visuelle qu’il a activement promue, notamment avec la création de l’International Visual Sociology Association et la création de la revue Visual Studies.  Sous la direction de Everett Hughes, dont il a été le dernier doctorant, il a conduit sa première enquête de sociologie visuelle sur les vagabonds dans les années 1980, dont l’ouvrage qui en a été tiré (Good Company: A Tramp Life, 1982) a été réédité en 2015 pour la troisième fois.  Auteur d’un nouvel ouvrage de référence sur l’histoire et sur la valeur heuristique de la sociologie visuelle (Visual Sociology, 2012), Douglas Harper traitera dans cette conférence, du rôle que peut jouer l’ethnographie visuelle dans l’étude de l’espace public et dans la compréhension de la vie publique.

« On more than twenty trips to Bologna since 1988 I’ve explored a typical Italian public space (the central piazza) through photography, observation and theoretical study. I’ve sought to understand it as a visual ethnographer, seeing it as a space with common practices, ruled in part by regulation and tradition, and in a state of constant evolution. I look to Habermas, Arendt and ethnographers of public spaces for inspiration, while hoping to contribute a new perspective and perhaps a method for the study and understanding of public life. »

Jeudi 5 octobre 2017 14h – 16h, Amphi Pitres

Collège des Sciences de l’Homme Place de la Victoire

Organisation:  Myriame Alioualla, Christine Larrazet, Isabelle Rigoni,

Pour en savoir plus:

* Douglas Harper, Visual Sociology: Expanding Sociological Vision,  http://jan.ucc.nau.edu/~pms/cj355/readings/harper.pdf

* Une interview de Douglas Harper dans la Revue Française des Méthodes Visuelles:

https://rfmv.fr/numeros/1/articles/a-trip-into-a-life-of-visual-sociology-an-interview-with-douglas-harper/

Jean Rouch, l’homme cinéma

Du 26 septembre au 26 novembre 2017

BNF, quai François-Mauriac, Paris 13e

Cette exposition sera consacrée au cinéaste-ethnographe Jean Rouch, à l’occasion du centenaire de sa naissance. Conçue avec le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), elle permettra de redécouvrir un homme d’images qui a inventé une manière sans précédent de raconter les hommes et le monde.

Camille Durand, tél. : 01 53 79 41 14

camille.durand@bnf.fr

www.bnf.fr/

 

Lyon – Cinéma et anthropologie – Invitation projection-débat / 1er mars à 16h

L’association Tillandsia a le plaisir de vous inviter au second épisode de son cycle « Cinéma et anthropologie » à l’université Lyon 2 (Maison de l’étudiant, campus de Bron) le mercredi 1er mars à partir de 16h.
Au programme :
« Tchoumpa ! Les enfants du tourisme », réalisé par Alexandre Bonche , et « Cannibal Tour » de Dennis O’Rourke.

Ces films qui abordent le tourisme sous différents angles, interrogent la représentation de l’autre, et de soi-même comme un autre; problématique commune au cinéma et à l’anthropologie.

Nous avons le plaisir d’accueillir Alexandre Bonche, réalisateur et anthropologue, (http://a.bonche.free.fr) et Pascale-Marie Milan, doctorante en anthropologie à Lyon 2 et spécialiste du tourisme.
°° « Tchoumpa ! Les enfants du tourisme » (Alexandre Bonche, 30min, FR) :
Depuis la découverte de l’altérité, les ethnologues s’intéressent aux cultures des autres. Toutefois, leurs recherches ne sont pas sans influence sur les peuples « ethnologisés ». Actuellement, l’économie touristique utilise les descriptions des ethnologues pour représenter le peuple dogon selon une image d’authenticité et de tradition, répondant ainsi à la demande des voyageurs en quête de consommation symbolique d’identité.
Face à cette nouvelle donne, apparaît la communauté de guides touristiques qui incite à s’interroger sur le tourisme « exotique ».

Sélections : Exposition Mali Kow (Muséum de Lyon / Parc de la Villette), 19ème Bilan du Film Ethnographique (Paris), 4ème rencontre autour du film ethnographique (Grenoble), 5ème Festival du Film de Chercheur (Nancy), 14ème Festival du Film Scientifique d’Oullins, Regards Comparés Dogon (Musée de l’Homme), 10ème rencontre du film documentaire Traces de Vies, et diffusé à l’Université Lumière Lyon 2, l’Institut Lumière (Lyon), l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris), National Museum of Ethnology (Leiden, Pays-Bas), Festival du film ethnologique de Moscou 2002, Musée de l’Homme de Hambourg, Berlin (Allemagne) 2004, (…) Exposition : Mali au féminin, Musée de Rennes 2010, TOCOCU Festival of Ethnographic and Documentary Film (Lisbon, Portugal) 2010, Mention Spéciale à : International Film Festival of Nuoro (Italie) 2004
°° « Cannibal Tour » (Dennis O’Rourke, 67min, VOSTFR) :
Des touristes européens et américains font une croisière en Nouvelle-Guinée à la rencontre, des Papous. Le film observe les villageois qui expriment leurs interrogations sur la curiosité de ces occidentaux, la perte de leurs traditions, leur déception devant l’argent qu’ils reçoivent.


En espérant vous voir nombreux,

Les membres de l’association TILLANDSIA

La Fabrique de patrimoines en Normandie présente «Altérités», festival de cinéma ethnographique à Caen – 1ère édition

Mars 2017
A la Bibliothèque Alexis de Tocqueville et au Cinéma LUX
 
Dans le sillage de « La semaine du cinéma ethnographique » organisée chaque année par le Crécet de 1995 à 2013, la Fabrique de patrimoines en Normandie présente le festival Altérités du 9 au 12 mars 2017 à Caen.
Ce festival propose une sélection de films tournés à hauteur d’hommes et qui donnent à voir et à penser la diversité des sociétés humaines, des plus lointaines aux plus proches. La programmation s’étend du jeudi au dimanche : l’après-midi à la bibliothèque Alexis de Tocqueville et le soir au Cinéma LUX.
Projections et rencontres
Les projections seront accompagnées de temps de rencontres et d’échanges avec des réalisateurs, des auteurs, des cinéastes et des chercheurs en sciences sociales, notamment des ethnologues.
Au programme de cette édition, nous accueillerons le jeudi 9 mars le Comité du film ethnographique pour unHors les Murs consacré à l’œuvre de Jean Rouch, à l’occasion du centenaire de sa naissance. Jean Rouch était présent lors du lancement de la Semaine du cinéma ethno, c’est par son œuvre que nous avons fait le choix d’ouvrir la première page du festival Altérités. La programmation du vendredi au dimanche aura pour thème « Réconciliations » : du conflit de voisinage ordinaire aux tentatives de réconciliations et de cohabitation après le traumatisme d’un génocide, comment la loi et la coutume peuvent ou non aider à résoudre les conflits.
La programmation complète du festival Altérités 2017 est en ligne sur : www.festivalalterites.com
Tarifs :
A la Bibliothèque Alexis de Tocqueville (après-midi) : gratuit
Au cinéma Lux (soirée) : 4,50 € par soirée ou 10 € le pass (les trois soirées du festival)